histoire de daniel

LE SAGE PROPHÈTE

Quoi qu’il en soit, Daniel fut un fidèle messager de Dieu auprès de ses puissants ravisseurs.


Ce que le roi demande est un secret que les sages, les astrologues, les magiciens et les devins ne sont pas capables de découvrir au roi. Mais il y a dans les cieux un Dieu qui révèle les secrets, et qui a fait connaître au roi Nebucadnetsar ce qui arrivera dans la suite des temps.
Daniel 2:27-28


Profession
gouverneur, visionnaire

Époque
Prophètes et Rois

NIVEAU
NIVEAU 49

STRATÉGIE
Pour en apprendre plus sur lui, lire le livre de Daniel.


Profession
gouverneur, visionnaire

Époque
Prophètes et Rois

NIVEAU
NIVEAU 49

STRATÉGIE
Pour en apprendre plus sur lui, lire le livre de Daniel.
L’HISTOIRE
PARTIE 1 de
8

DÉPORTÉ

Lorsque Daniel avait dix-sept ans, sa vie a basculé. L’adolescent hébreu, qui a grandi parmi la noblesse juive de Jérusalem, a été capturé par le roi Nebucadnetsar et, de sa ville natale conquise, a été emmené de force à Babylone.

Peu après son arrivée, Daniel, trois de ses amis et un groupe d’autres jeunes membres de la famille royale et de la noblesse juive ont été mis à l’entraînement royal. La formation devait durer trois ans et allait permettre aux diplômés de servir dans le palais du roi Nebucadnetsar.

Mais coup de théâtre dès le début de la formation : Daniel et ses amis ont refusé la nourriture et le vin du roi offerts aux stagiaires du palais. Élevés dans la stricte religion juive, les quatre jeunes ne voulaient pas se souiller avec de la nourriture riche, impure et sacrifiée à des idoles.


PARTIE 2 DE
8

LA GRANDE DEMANDE

Daniel a demandé à être exempté, avec ses amis, de ce régime et de recevoir, à la place, des aliments très simples, c’est-à-dire des légumes et de l’eau. Le représentant du roi qui a reçu sa demande y a d’abord résisté, car il craignait qu’un tel écartement du menu officiel mette sa vie danger. Mais Daniel a persisté en demandant une période d’essai de dix jours. Sa santé et celle de ses amis pourraient ensuite être comparées à celle des autres apprentis qui se conformaient à la consommation de nourriture riche et de vin.

Dix jours plus tard, Daniel et ses amis étaient plus performants que les autres et ont reçu l’autorisation de conserver cette simple alimentation jusqu’à la fin de leur formation.

Et au terme des trois années d’instruction, le roi Nebucadnetsar a lui-même évalué chacun de ses apprentis et découvert que Daniel et ses trois amis avaient dix fois plus de connaissances que leurs pairs.


PARTIE 3 DE
8

LE CAUCHEMAR DU ROI

Cette victoire n’a toutefois pu être savourée très longtemps, car peu après, le roi Nebucadnetsar a fait un cauchemar qui l’a beaucoup troublé. Cependant, le dirigeant de Babylone ne se souvenait plus du contenu de son rêve. Il a donc fait appel à ses sages pour leur demander de le lui raconter et expliquer.

Incapables de répondre à sa demande, ils ont rendu le roi furieux. Imprévisible, le roi a donc ordonné l’exécution de tous les sages. Malheureusement, Daniel et ses amis faisaient nouvellement partie de ce groupe.

Daniel est alors allé voir le roi enragé pour lui dire que Dieu pouvait lui révéler son rêve. Et c’est exactement ce qui s’est produit. En effet, Dieu a révélé à Daniel le songe ainsi que son interprétation. Le jeune Hébreu a dit au roi Nebucadnetsar qu’il avait rêvé à une grande statue, dont les différentes parties symbolisaient de futurs royaumes qui régneraient à différentes périodes de l’histoire.


PARTIE 4 DE
8

UNE PUISSANTE PRÉDICTION

Daniel a expliqué que la tête en or de la statue représentait Nebucadnetsar (le royaume néo-babylonien a gouverné le monde de 612 à 539 av. J.-C.). Toujours selon Daniel, la poitrine et les bras d’argent de la statue représentaient le royaume médo-perse (il devait devenir la prochaine puissance mondiale et a dominé de 539 à 331 av. J.-C.).

Le tronc et les cuisses d’airain représentaient une autre grande puissance, la Grèce, qui a régné de 331 à 168 av. J.-C. Les jambes de fer de la statue ont ensuite été décrites comme symbolisant l’Empire romain, qui a conquis les Grecs en 168 av. J.-C. et qui a dominé les affaires du monde par une volonté de fer jusqu’à sa chute en 476.

Les pieds de la statue étaient de fer et d’argile (représentant les royaumes divisés de l’Europe qui n’ont jamais réussi à s’unifier). À la fin du rêve, une pierre symbolisant le royaume de Dieu a détruit la statue pour entamer son règne éternel.

Grâce à la juste interprétation du rêve de Nebucadnetsar par Daniel, tous les sages ont été épargnés. Daniel a profondément impressionné le dirigeant babylonien, qui l’a promu au poste de gouverneur de toute la province de Babylone.


PARTIE 5 DE
8

DE ROI À ANIMAL

Plus tard dans son règne, le roi Nebucadnetsar a fait un autre rêve, qu’il a également demandé à Daniel d’interpréter. Il a rêvé à un arbre énorme qui, bien que magnifique, a été coupé, ne laissant qu’une souche.

À contrecœur, Daniel a dû annoncer au roi que l’arbre de son rêve le représentait, qu’il serait coupé et réduit à vivre avec des animaux sauvages. Il a ajouté que le roi resterait dans cet état jusqu’à ce qu’il reconnaisse que personne n’était plus grand que Dieu.

Lorsque le roi Nebucadnetsar s’est attribué le succès de Babylone malgré l’avertissement de Daniel, il a été frappé d’une grave folie psychotique qui a duré sept ans. C’est ainsi que, pendant toute cette période, le monarque babylonien a vécu avec des animaux sauvages. Ses cheveux sont devenus aussi longs que les plumes d’un aigle et ses ongles de doigts et d’orteils ont poussé comme des serres.

La vie du roi en nature a pris fin lorsqu’il a reconnu que Dieu était supérieur à n’importe quel roi et qu’il était capable « d’abaisser ceux qui marchent avec orgueil » (Daniel 4.37).


PARTIE 6 DE
8

LES ÉCRITS SUR LE MUR

Le service public de Daniel à Babylone s’est étendu sur le règne de plusieurs dirigeants, jusqu’à Belschatsar, petit-fils du roi Nebucadnetsar. Et un soir, le roi Belschatsar a organisé une fête somptueuse pour mille membres de l’élite babylonienne. Aucune dépense n’a été épargnée. Des plats d’or et d’argent, à l’origine pillés de l’ancien temple de Jérusalem, ont été utilisés pour servir la nourriture. Mais lors de la fête, une main mystérieuse est apparue et son doigt a écrit sur le mur du palais.

Terrifié, le monarque a immédiatement suivi la suggestion de la reine de convoquer son homme d’État Daniel pour l’aider à interpréter les fameux écrits. Ce dernier a dit au roi qu’il n’avait pas retenu la leçon d’humilité que Nebucadnetsar avait dû apprendre. Puis il a accusé Belschatsar d’avoir souillé les vaisseaux sacrés du temple et adoré des objets inanimés sans valeur au lieu du vrai Dieu.

Daniel a ensuite interprété les mots hébreux Mene (« Compté »), Mene (« compté »), Tekel (« pesé ») et Parsin (« divisé »). Il a dit que Mene signifiait que Dieu avait compté les jours du royaume de Belschatsar et qu’il y mettait fin. Tekel voulait dire que le monarque ne s’était pas avéré être un dirigeant digne et humble. Enfin, Peres (la forme singulière de Parsin) signifiait que Babylone tomberait et serait divisée entre les Mèdes et les Perses.


PARTIE 7 DE
8

UN NOUVEAU ROI

Cette même nuit, peu après la présentation de ce dur message par Daniel, Darius le Mède a envahi Babylone et Belschatsar a été tué.

Mais sous le règne du roi Darius, Daniel a continué de s’attirer les faveurs de la royauté. Son statut élevé et le respect universel dont faisait l’objet l’homme hébreu ont suscité la jalousie d’autres représentants du royaume. Ainsi, ils ont élaboré un plan pour l’éliminer en convainquant Darius d’adopter une loi selon laquelle personne ne pourrait prier qui que ce soit d’autre que le roi lui-même.

Quiconque l’enfreindrait serait jeté aux lions et dévoré. Cette loi mettait Daniel dans une position difficile, lui qui était connu à Babylone pour ses prières publiques triquotidiennes. Néanmoins, il est resté fidèle à sa foi et a maintenu ses pieuses habitudes. Il a été arrêté, au grand dam du roi Darius, qui s’est rendu compte trop tard des plans sournois de ses représentants.


PARTIE 8 DE
8

LA FOSSE AUX LIONS

Avant que Daniel ne soit jeté dans la fosse aux lions, le roi a prié pour que le Dieu de son précieux conseiller et politicien le protège. Et après une nuit blanche, le monarque s’est nerveusement précipité vers Daniel pour savoir s’il était toujours vivant.

Miraculeusement, il avait été épargné et a dit au roi que son Dieu avait muselé les lions. Le roi Darius était ravi de voir que Daniel avait survécu à cette terrible épreuve et l’a immédiatement fait sortir de la fosse. Il a ensuite ordonné que ses accusateurs soient donnés aux lions, qui les ont immédiatement dévorés. Puis le roi a publié un décret ordonnant à toutes les nations du monde alors connu de respecter le Dieu de Daniel.

Daniel a consacré sa vie au service des dirigeants et des populations de son époque. La lumière qu’il a jetée sur les événements à venir fut possiblement sa plus grande contribution. Et ce héros de la Bible a fait cela en interprétant les messages de Dieu pour les autres ainsi qu’en transmettant les visions et les rêves que Dieu lui a donnés directement.

Pour en apprendre davantage sur Daniel, lisez le livre de Daniel dans la Bible.


Liens




david





joseph




JEAN






david

Contrairement à ses jours de gloire sous la gouverne du roi David, le peuple de Dieu a été vaincu au début de l’histoire de Daniel. Mais Dieu s’est montré également fidèle envers les deux hommes.


Voir la biographie

joseph

Daniel et Joseph ont tous les deux été des exemples de piété, même après avoir été emmenés très loin de chez eux. Dieu les a bénis, leur permettant de témoigner héroïquement pour lui auprès des riches et des puissants.


Voir la biographie

JEAN

Dieu a révélé l’avenir par le prophète Daniel comme il l’a fait par l’apôtre Jean.


Voir la biographie


Voir la biographie



DÉCOUVREZ LES HÉROS