La vie de Joseph

Le Rêveur

Enfant gâté, Joseph a été vendu comme esclave avant de diriger un pays.


Vous aviez médité de me faire du mal : Dieu l’a changé en bien, pour accomplir ce qui arrive aujourd’hui, pour sauver la vie à un peuple nombreux.
Genèse 50:20


Profession
esclave, gouverneur d’Égypte

Époque
Patriarches et Prophètes

NIVEAU
NIVEAU 14

STRATÉGIE
Pour en apprendre plus sur lui, lire Genèse 37 et 39 à 50.


Profession
esclave, gouverneur d’Égypte

Époque
Patriarches et Prophètes

NIVEAU
NIVEAU 14

STRATÉGIE
Pour en apprendre plus sur lui, lire Genèse 37 et 39 à 50.
L’Histoire
PARTIE 1 de
8

DES RÊVES DE GRANDEUR

Joseph a grandi comme le favori incontesté de son père, Jacob. Il était le premier né de Rachel, la femme préférée de Jacob, qui est décédée en donnant naissance à son deuxième enfant, Benjamin. En guise manifeste d’amour pour Joseph, Jacob lui a offert un manteau spécial de plusieurs couleurs. Ses dix demi-frères détestaient son statut particulier. Ils étaient les fils, notamment, de Léa, dont le père, Laban, avait piégé Jacob, qui croyait plutôt épouser Rachel. Donc malheureusement, Jacob n’aimait pas Léa autant que sa sœur Rachel.

Et comme pour jeter de l’huile sur le feu, Joseph faisait de grands rêves. Dans l’un d’eux, onze gerbes de blé, chacune représentant l’un de ses frères, se prosternaient devant la gerbe qui le représentait lui. Dans un autre rêve qu’il a raconté avec exactitude, le soleil (représentant son père), la lune (sa mère) et onze étoiles (pas de doute ici) se prosternaient tous devant lui.

Son beau manteau, le traitement de faveur dont il faisait l’objet et ses rêves de grandeur faisaient de lui un « homme à abattre » aux yeux de ses frères.


PARTIE 2 DE
8

UN COMPLOT PERFIDE

Un jour, Jacob a envoyé Joseph apporter des provisions à ses frères qui étaient partis faire paître les moutons. Lorsqu’il les a trouvés à Dothan, la majorité d’entre eux, jaloux, voulaient le tuer et jeter son corps dans un puits vide.

L’un d’eux, Ruben, les a toutefois exhortés à la retenue, suggérant plutôt de jeter Joseph, vivant, dans le puits. Secrètement, il prévoyait d’y retourner plus tard pour secourir son frère rêveur et le ramener à leur père.

Les autres ont accepté sa proposition et ont jeté Joseph dans le puits. Mais avant que Ruben puisse le sortir de là, les autres l’ont plutôt vendu comme esclave à des marchands qui étaient en route vers l’Égypte. Les frères ont décidé d’expliquer sa disparition à leur père en tachant son manteau de sang de chèvre. Quand Jacob a vu le manteau, il était évidemment dévasté, convaincu que son fils préféré était mort.

Pendant ce temps, Joseph était passé de fils gâté et privilégié à esclave impuissant en direction d’un pays étranger.


PARTIE 3 DE
8

LA FEMME DE POTIPHAR

En arrivant en Égypte, les marchands ont vendu Joseph comme esclave à Potiphar, le capitaine des gardes du pharaon. Comme Joseph faisait un excellent travail, son maître l’a rapidement promu à la tête de tout son foyer. C’est ainsi qu’il est devenu responsable de tout ce que possédait Potiphar. Ses affaires allaient donc bon train, mais un membre de la famille était sur le point de détruire toutes ses réussites.

En effet, la femme de la maison n’avait pas manqué de remarquer la belle apparence de Joseph. Et elle était tellement entichée de lui qu’elle l’a invité, à plusieurs reprises, à coucher avec elle.

Joseph refusait toujours, disant que son maître lui avait tout confié, sauf sa femme, et qu’en couchant avec elle, il pécherait contre Dieu.

Cependant, la tentatrice n’avait pas dit son dernier mot. Un jour, elle l’a coincé et a attrapé son manteau alors qu’il tentait de s’enfuir. Le manteau à la main, elle a dit aux hommes de la maison que Joseph avait tenté de la violer.


PARTIE 4 DE
8

PEINE D’EMPRISONNEMENT

Confronté aux folles allégations de sa femme au sujet de Joseph, Potiphar n’a eu d’autres choix que de le faire jeter en prison. Innocent de tout crime, il a saisi l’occasion de prouver sa bonne foi. Et il a tellement impressionné le gardien de prison que ce dernier lui a confié la responsabilité des autres prisonniers.

De plus, pendant son emprisonnement, il a interprété le rêve de deux codétenus : celui de l’échanson et celui du panetier. Le rêve de l’échanson, dans lequel il servait du jus de raisin fraîchement pressé au pharaon, était un signe qu’il serait rétabli à son ancien poste. Ensuite, il a expliqué au panetier que son rêve, dans lequel des oiseaux mangeaient du pain dans des paniers destinés au pharaon, indiquait malheureusement l’imminence de son exécution.

Les deux prédictions se sont réalisées. Le panetier a été exécuté et les oiseaux se sont nourris de son cadavre tandis que l’échanson a été réinstallé. Il a toutefois rapidement oublié Joseph, un comportement particulièrement ingrat de sa part, puisque Joseph lui avait expressément demandé de solliciter sa libération auprès du roi.


PARTIE 5 DE
8

DIRIGEANT ADJOINT

Ce n’est que deux ans plus tard, lorsque le pharaon a lui-même fait un mauvais rêve, que l’échanson à la courte mémoire a eu l’idée de mentionner Joseph. Le rêve portait sur sept vaches maigres qui ont mangé sept vaches grasses et sur sept épis flétris qui ont englouti sept gros épis. Lorsque les adjoints du pharaon ont failli à la tâche d’interpréter son rêve, l’échanson restauré s’est souvenu de la sagesse de Joseph et a suggéré qu’il soit consulté.

Ce dernier a alors révélé au roi que son rêve annonçait sept années d’abondance suivies de sept années de famine. Il a donc suggéré au pharaon de bien planifier et d’accumuler des réserves de céréales en préparation pour la famine qui surviendrait sept ans plus tard.

Son interprétation du rêve et ses bons conseils ont impressionné le roi, qui a décidé de promouvoir Joseph au poste de vice-dirigeant de l’Égypte. C’est donc Joseph qui a supervisé le stockage de céréales en prévision de la grande famine à venir. Ainsi, à trente ans, il avait accédé au deuxième poste en puissance du pays.


PARTIE 6 DE 8
8

UN SOUFFLE DU PASSÉ

Comme Joseph l’avait prédit, sept années d’abondance ont suivi lors desquelles il a supervisé la collecte et le stockage du blé. Et la quantité de céréales entreposée était si grande qu’il était impossible d’en tenir un registre précis.

Mais les sept ans de bonheur et d’abondance ont pris fin pour, bien sûr, faire place à la famine qui a durement frappé le pays. Et la famine n’a pas sévi qu’en Égypte ; c’est le monde entier qui en a souffert.

Le pharaon dirigeait les Égyptiens vers Joseph pour acheter du blé dans les entrepôts. Puis la rumeur selon laquelle il y avait du blé en Égypte s’est répandue jusqu’au jour où, alors âgé, Jacob a dû y envoyer ses fils pour en acheter.

Et c’est ainsi que, des années plus tard, Joseph, alors administrateur d’Égypte, s’est retrouvé face à face avec ses traîtres frères. Ils ne l’ont pas reconnu, mais se sont inclinés devant lui. Joseph a fait semblant de ne pas les reconnaître.


PARTIE 7 DE
8

LE TEST

Le gouverneur de l’Égypte a décidé de mettre ses frères à l’épreuve. Il leur a parlé durement, exigeant de savoir d’où ils venaient et les accusant d’être des espions. Terrifiés, ils ont insisté sur le fait qu’ils étaient tous frères, que le cadet était resté à la maison et que l’un d’eux « n’était plus ». Joseph leur a demandé si leur père était encore en vie.

Il les a ensuite jetés en prison pour trois jours avant de leur annoncer que l’un d’eux allait devoir y rester en otage jusqu’à ce que les autres reviennent avec leur autre frère.

À ce moment-là, ils étaient convaincus qu’il s’agissait d’une punition pour le traitement cruel qu’ils avaient infligé à Joseph tant d’années auparavant. Siméon a été ligoté sous leurs yeux et les autres ont été renvoyés chez eux avec des sacs de céréales. Et à leur insu, l’argent avec lequel ils avaient acheté les céréales a été caché dans les sacs.

Dans une grande tristesse, Jacob s’est donc fait à l’idée qu’il devait laisser Benjamin partir pour l’Égypte avec ses frères.


PARTIE 8 DE
8

LES RETROUVAILLES

Lorsque ses frères sont revenus en Égypte avec Benjamin, Joseph a été submergé par l’émotion. Mais il a caché ce qu’il ressentait et les a tous invités, y compris Siméon qui venait d’être libéré, pour un festin avec lui.

Ce soir-là, Joseph a ordonné que les ânes de ses frères soient chargés de toute la nourriture qu’ils avaient demandée ainsi que de l’argent qu’ils avaient apporté (ils en avaient apporté le double pour compenser celui du dernier voyage). Il a également demandé que sa coupe d’argent soit cachée dans le sac de Benjamin.

Et à peine étaient-ils partis que l’intendant de Joseph est parti à la recherche de la coupe d’argent. Lorsqu’il l’a découverte dans le sac de Benjamin, il a ordonné que le frère cadet retourne pour devenir l’esclave de Joseph. Mais Juda l’a supplié de le laisser prendre la place de Benjamin.

À ce moment-là, Joseph, ne parvenant plus à se contenir, s’est effondré en larmes et leur a dit qui il était. Il a assuré à ses frères terrifiés qu’il ne leur voulait aucun mal et leur a plutôt demandé de faire venir son père en Égypte.

Jacob a donc retrouvé son fils, disparu depuis si longtemps, avant de mourir. Joseph, un véritable héros biblique, a sauvé sa famille et fait la démonstration de l’immense pouvoir du pardon.

Pour en apprendre davantage sur Joseph, lisez Genèse 37 et 39 à 50.


Liens




daniel





MOÏSE




NOÉ






daniel

Dieu a aidé Joseph à gagner le respect du pharaon en travaillant sous une pression énorme, tout comme il a aidé Daniel à se tenir courageusement debout à la cour de Nebuchadnetsar.


Voir la biographie

MOÏSE

Quand Joseph et Moïse étaient jeunes, ils se sont tous les deux vus enlever de grands privilèges. Mais Dieu avait de meilleurs projets pour eux.


Voir la biographie

NOÉ

Joseph et Noé étaient prêts à suivre Dieu même s’ils étaient totalement mécompris. Il leur a fallu du courage, mais Dieu était à leurs côtés à chaque étape.


Voir la biographie


Voir la biographie



DÉCOUVREZ LES HÉROS