Jésus

LE LION DE JUDA

Le plus grand Héros n’a pas laissé sa puissance l’empêcher de faire le sacrifice ultime.


Je suis venu afin qu’ils aient la vie, et qu’ils soient dans l’abondance.
Jean 10:10


Profession
Enseignant, Sauveur

Époque
Le désir des âges

NIVEAU
NIVEAU 63

STRATÉGIE
Lire les évangiles de Matthieu, de Marc, de Luc et de Jean ainsi qu’Actes 1.1-11.


Profession
Enseignant, Sauveur

Époque
Le désir des âges

Level
Level 63

STRATÉGIE
Lisez les évangiles de Matthieu, Marc, Luc et Jean ainsi que Actes 1: 1-11.


Profession
Enseignant, Sauveur

Époque
Le désir des âges

Level
Level 63

STRATÉGIE
Lisez les évangiles de Matthieu, Marc, Luc et Jean ainsi que Actes 1: 1-11.
L’Histoire
PARTIE 1 de
8

ÉCHAPPER AU GÉNOCIDE

Jésus, le plus grand héros à n’avoir jamais marché sur la terre, a failli être assassiné avant même d’avoir la chance de vivre. En effet, peu de temps après sa naissance, qui a eu lieu dans la ville de Bethléem, ses parents juifs ont dû fuir pour préserver la vie de leur enfant.

C’est que le roi Hérode, qui régnait sur la Judée, avait eu vent de la naissance du Messie. Se sentant menacé, le dirigeant impitoyable a donc ordonné le meurtre de tous les garçons de moins de deux ans vivant dans la grande région de Bethléem.

Après la naissance de Jésus et la visite de bergers des environs et de mages de l’Orient, Marie et Joseph ont entendu la terrifiante nouvelle. Un ange est venu leur dire de fuir en Égypte avec leur nouveau-né.

Ainsi, Jésus, le Fils de Dieu, a commencé sa vie comme réfugié en territoire étranger. Et ses parents sont restés en Égypte jusqu’à ce qu’un ange leur annonce qu’Hérode était mort et qu’ils pouvaient rentrer à la maison en toute sécurité.


PARTIE 2 DE
8

LES SIGNES DE SA GRANDEUR

Quand Jésus avait douze ans, Marie et Joseph ont eu une autre frousse. Sur le chemin du retour à Nazareth après une visite à Jérusalem, ils ont remarqué qu’il n’était pas avec eux. Paniqués, ils sont partis à sa recherche et l’ont retrouvé dans le temple à Jérusalem ; il discutait de la loi de Dieu avec les dirigeants religieux. Il a expliqué à ses parents qu’il devait « s’occuper des affaires de son Père » (Luc 2.49).

Bien des années plus tard, à l’âge de 31 ans, Jésus est allé voir son cousin Jean pour être baptisé. Jean-Baptiste prêchait avec puissance sur l’importance de se repentir du péché. Il disait que quelqu’un de plus puissant que lui devait venir. Autrement dit, il préparait les gens à la proche arrivée de Jésus.

Après son baptême par Jean et sa sortie du Jourdain, le Saint-Esprit s’est posé sur lui comme une colombe. La voix de Dieu l’a appelé son « Fils » et lui a dit qu’en lui, il avait mis « toute son affection » (Luc 3.22). Cela ne faisait aucun doute, il s’agissait là d’une personne de grande exception.


PARTIE 3 DE
8

LA TENTATION

Après l’expérience culminante du baptême, le Saint-Esprit a conduit ce héros ultime dans le désert, où il a jeûné pendant quarante jours. Et, à la fin de cette période, Satan est venu le tenter. D’abord, il a suggéré à l’homme affamé de transformer les pierres en pain pour prouver qu’il était vraiment le Fils de Dieu. Jésus a refusé.

Satan l’a ensuite emmené au sommet du temple pour le mettre au défi de sauter, lui disant que, s’il était bien le Fils de Dieu, les anges ne le laisseraient pas se blesser. Encore une fois, il a refusé.

Enfin, Satan l’a amené au sommet d’une très haute montagne qui surplombait le monde et ses richesses. Il lui a promis de tout lui donner s’il se prosternait devant lui pour l’adorer. Il a tenu bon et a refusé. Le diable est finalement parti et les anges sont venus aider Jésus, qui était resté fidèle à sa mission, coûte que coûte.


PARTIE 4 DE
8

LE PASSAGE À LA VIE PUBLIQUE

Après avoir survécu à l’expérience du désert, le temps était venu pour Jésus de passer au ministère public. Ce héros biblique avait le pouvoir de faire n’importe quoi, mais il a choisi d’entamer ce nouveau chapitre en faisant une grande faveur à sa mère. Dans un mariage à Cana auquel ils assistaient, il a manqué de jus de raisin. Jésus a donc transformé l’eau des jarres en jus de raisin frais pour tous les invités.

Il a aussi recruté un cercle restreint de douze disciples qu’il allait former pour la mission extrêmement dangereuse de partager la Parole de Dieu avec le monde. Il a également commencé à prêcher et à faire des miracles. Jésus a rendu la santé aux malades et ressuscité son ami Lazare d’entre les morts. C’était une époque incroyable, son message et sa notoriété se répandaient comme une traînée de poudre.

Ses enseignements étaient différents de tout ce que les gens avaient entendu auparavant. Il expliquait la vérité à l’aide de paraboles et d’autres illustrations simples que même un enfant pouvait comprendre. Et parlant d’enfants, il les aimait et prenait le temps de leur parler.

Jésus a manifesté l’amour de Dieu. Il a parlé du royaume de son Père, un royaume céleste et non pas un royaume qui allait renverser des puissances terrestres comme les conquérants romains en Judée.


PARTIE 5 DE
8

SES DISCIPLES ET SA GARDE RAPPROCHÉE

Au début, les disciples n’étaient pas exactement des super-héros. Beaucoup étaient des pêcheurs sans éducation. Ils avaient tous leurs particularités. Pierre parlait beaucoup et avait un vif tempérament. Thomas était un sceptique parfois freiné par le manque de foi. Judas allait trahir son Maître. Ils avaient tous des problèmes d’ego. Pourtant, Jésus s’est lié d’amitié avec eux et a travaillé à leurs côtés. Ces douze hommes sont devenus ses assistants et ses compagnons terrestres.

Et ces disciples imparfaits (à l’exception de Judas qui s’est suicidé après sa grande trahison) allaient poursuivre un immense travail après le retour de Jésus dans le ciel. Ils seraient persécutés, emprisonnés et exécutés pour leur foi. Mais ils serviraient également de témoins de la puissance de Jésus et appelleraient les gens à accepter son amour.


PARTIE 6 DE
8

LA DERNIÈRE SEMAINE

La dernière semaine de la vie de Jésus a été une montagne russe spectaculaire de hauts et de bas. Alors qu’il entrait à Jérusalem pour célébrer la Pâque, il est monté sur un âne et la foule l’a accueilli en roi.

Il a ensuite choqué ses disciples en prenant le rôle d’un serviteur, leur lavant les pieds lors de ce qu’on appelle la dernière Cène. Puis il leur a servi du pain et du jus de raisin comme emblèmes de son corps et de son sang, leur demandant aussi de refaire ce rituel, de manger et de boire, en sa mémoire. Depuis, les chrétiens célèbrent la communion afin de commémorer ce héros et son sacrifice ultime pour l’humanité.

Mais un événement tragique a jeté une ombre sur ce dernier repas. Comme Jésus savait que Judas allait sous peu le trahir, il s’est tourné vers lui pour lui dire de faire ce qu’il avait à faire, et vite. Peu après, il a été arrêté dans le jardin de Gethsémané, car Judas avait conduit ses ravisseurs directement à lui.


PARTIE 7 DE
8

LA MORT

Le héros tout-puissant a ensuite subi un traitement effroyable et injuste de la part de Caïphe, le souverain sacrificateur juif, et du gouverneur romain Ponce Pilate, qui s’est littéralement lavé les mains de sa mort alors qu’il ne trouvait en lui aucune faute.

Jésus a été condamné à mort en raison de la pression des chefs religieux qui se sentaient menacés par son message et sa popularité. Le vendredi, les soldats romains l’ont cloué à la croix devant une foule moqueuse et des disciples dévastés. Mourant sur la croix, ce héros biblique a pensé à sa mère qui était à l’agonie. En voyant son disciple Jean, il a dit à Marie, « Mère, voici ton fils » et à Jean, « Voici ta mère ».

Deux voleurs ont également été crucifiés à ses côtés. L’un lui était hostile, mais l’autre a protesté en disant que, contrairement à eux, il n’avait rien fait de mal. Il s’est alors tourné vers Jésus, lui demandant de se souvenir de lui dans son royaume. Jésus lui a promis qu’il serait avec lui au paradis.

Lors de ses derniers instants sur la croix, il a souffert d’une atroce douleur, celle de la séparation totale d’avec Dieu. Il a alors crié, « Éloï, Éloï, lama sabachthani ? », qui signifie, « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »

Enfin, il s’est écrié « Tout est accompli » et il est mort.


PARTIE 8 DE
8

LA RÉSURRECTION

Heureusement, son histoire sur terre ne se termine pas ainsi. Le vendredi, le corps de Jésus a été placé dans un tombeau. C’est un riche homme juif du nom de Joseph d’Arimathée qui l’a mis dans son propre sépulcre. Il y a passé le reste du vendredi ainsi que le sabbat (samedi), mais quelque chose d’extraordinaire s’est produit le lendemain.

Le dimanche matin, des gardes du tombeau pétrifiés ont pris la fuite lorsqu’un ange a roulé la pierre qui servait de porte au tombeau et que Jésus est ressuscité d’entre les morts. Il avait vaincu la mort !

C’est Marie de Magdala, une femme loyale qu’il avait sauvée d’un passé difficile, qui fut la première des amis de Jésus à le voir vivant. Il est ensuite apparu à ses disciples et à bien d’autres personnes avant d’être élevé vers le ciel.

Et ceci n’est pas la fin de l’histoire pour ce héros ultime. Au ciel, Jésus nous représente devant Dieu et prépare une demeure pour tous ceux qui l’aiment et qui acceptent son sacrifice.

Pour en apprendre davantage sur Jésus, lisez les évangiles de Matthieu, de Marc, de Luc et de Jean ainsi qu’Actes 1.1-11.


Liens




david





MARIE DE MAGDALA




JEAN



david

En accomplissement direct de la prophétie, Jésus était un descendant du roi David. Ses disciples pensaient qu’il était destiné à devenir un chef d’État terrestre. Mais une seule chose l’intéressait : le royaume de Dieu.


Voir la biographie

MARIE DE MAGDALA

Jésus a été un véritable ami pour Marie. Il a pardonné ses péchés et lui a donné de l’espoir ainsi qu’un bel avenir.


Voir la biographie

JEAN

Jésus a vu beaucoup de potentiel en ce jeune disciple, même s’il était arrogant et immature. Son amour a fait de lui l’un des apôtres les plus influents.


Voir la biographie


Voir la biographie



DÉCOUVREZ LES HÉROS