Noé était un homme juste et intègre, dans son temps ; Noé marchait avec Dieu.
Genèse 6:9
Profession
constructeur maritime, marin
Époque
Patriarches et Prophètes
NIVEAU
NIVEAU 7
STRATÉGIE
Pour en apprendre plus sur lui, lire Genèse 6 à 9.
Profession
constructeur maritime, marin
Époque
Patriarches et Prophètes
NIVEAU
NIVEAU 7
STRATÉGIE
Pour en apprendre plus sur lui, lire Genèse 6 à 9.
L’HISTOIRE
PARTIE 1 DE 8

DES TEMPS MAUVAIS

L’époque de Noé était caractérisée par le mal. Dix générations s’étaient écoulées depuis Adam et les peuples semblaient avoir tout oublié sur Dieu. La société était incroyablement corrompue et la violence était partout. La méchanceté sur la terre était tellement grande que Dieu a décidé de la détruire par une inondation.

Ce serait, par contre, une erreur de penser que les gens qui vivaient à l’époque de Noé étaient primitifs. Au contraire, ils étaient proches de la perfection des premiers êtres humains, Adam et Ève. Grâce à leur potentiel illimité, ils étaient très avancés. Malheureusement, ils faisaient mauvais usage de toutes leurs capacités.

Les contemporains de Noé étaient égocentriques et obsédés par le plaisir. Ils avaient complètement oublié l’origine de tout ce qu’ils pouvaient faire. Voyez-vous des ressemblances avec la société d’aujourd’hui ?

En envoyant le déluge, Dieu n’a donc pas fait preuve d’irritabilité ou d’impulsivité. Il aime l’humanité ; toutefois, il ne peut tolérer le péché. Le monde était encore relativement jeune, mais il fallait le purifier.

PARTIE 2 DE 8

L’APPEL

Même s’il était temps de repartir le monde sur le bon pied, il existait encore quelques personnes qui demeuraient fidèles à Dieu. Noé était un homme bon qui suivait Dieu. Selon la Bible, il vivait de manière « juste et intègre » (Genèse 6.9).

Lui et sa famille ont donc été choisis pour prévenir les gens du déluge à venir. Et Dieu lui a demandé de construire un grand bateau appelé « arche » dans lequel les humains qui y entreraient ainsi que les animaux de toutes les espèces seraient préservés. Voilà une preuve de la miséricorde de Dieu par laquelle il reconnaissait que certaines personnes suivaient toujours sincèrement sa direction en dépit des pressions culturelles.

Fidèle à lui-même, Noé a accepté l’appel. Il a donc décidé de suivre Dieu, aussi étrange ou intimidante que puisse être cette demande.

PARTIE 3 DE 8

LA CONSTRUCTION

Pour construire l’arche, il a fallu une foi immense. D’abord, le bateau était énorme. Il mesurait 155 mètres de long sur 15 mètres de haut et était entièrement construit en bois de gopher, une sorte de bois de cyprès qui ne se détériore pas facilement.

Ainsi, l’arche avait la longueur d’un terrain de football et demi et la hauteur d’un bâtiment de quatre étages. L’arche avait une capacité de stockage incroyable. Il pouvait contenir l’équivalent de 450 gros camions. Certains ont aussi estimé qu’il aurait pu contenir au moins 120 000 moutons.

Noé et sa famille, ainsi qu’une équipe d’ouvriers, l’ont donc méticuleusement construit, malgré un tsunami de mauvais traitements et de critiques. Avec seuls les outils primitifs de l’époque, l’embarcation leur a pris plus de cent ans à construire. Il s’agissait donc d’un travail exigeant énormément de confiance et de vision.

PARTIE 4 DE 8

LES AVERTISSEMENTS D’UNE INONDATION CATASTROPHIQUE

Les contemporains de Noé ne se sont pas sentis interpellés par ses avertissements d’inondation. À leurs yeux, il n’était qu’un prédicateur fou avec un projet de construction insensé. Il a prêché pendant 120 ans, mais ses appels sincères sont tombés dans les oreilles de sourds.

Personne n’a décidé de corriger sa trajectoire et de se tourner vers Dieu, malgré les supplications de Noé pour leur sauver la vie. Pire encore, les gens se moquaient de lui, ridiculisant sans pitié le vieil homme qui construisait un bateau géant sur la terre sèche.

Les gens ont continué à vivre comme d’habitude, à manger, à boire et à se marier. Ils ne voyaient tout simplement aucune raison de croire que les bons moments allaient se terminer un jour. Ce que Noé prêchait leur semblait ridicule. Il n’y avait jamais eu d’inondation mondiale et la simple supposition qu’il puisse y en avoir une semblait complètement folle.

Les gens ignoraient Noé, mais à l’approche du déluge prédit, des animaux de chaque espèce de la terre ont commencé à monter à bord de l’arche, ce qui n’a toutefois pas impressionné les masses. Il était hors de question d’embarquer. La pensée de groupe dans sa pire expression.

PARTIE 5 DE 8

LE DÉCOLLAGE

Noé avait 600 ans quand le déluge promis est finalement arrivé. Quand la porte de l’arche s’est fermée, il était trop tard. Les rires moqueurs ont continué de retentir jusqu’à ce que la pluie commence à tomber lourdement. Et alors, l’horreur s’est emparée des gens. La porte était fermée et ils allaient devoir payer le prix ultime de leur insouciance.

La pluie est tombée et les eaux de crue ont monté jusqu’à remplir toute la terre. L’arche a décollé du sol et s’est mise à flotter. Ce n’est pas Noé qui dirigeait, mais bien Dieu, qui était en parfait contrôle.

Seuls Noé, sa femme, leurs trois fils et leur épouse sont restés sains et saufs. N’est-il pas révélateur que même les charpentiers qui ont aidé Noé à construire l’arche ne se soient pas sentis interpellés au point de se joindre à lui ?

PARTIE 6 DE 8

LA FIÈVRE DE LA CABINE

La pluie est tombée pendant quarante jours et quarante nuits. L’arche a flotté sur l’eau, protégeant Noé et sa famille ainsi que tous les animaux. Heureusement, il y avait beaucoup à faire dans une arche remplie d’animaux. Dieu avait dit à Noé combien de nourriture stocker et c’est ainsi qu’ils ont commencé à nourrir leur zoo flottant.

L’eau a monté et a recouvert la terre pendant 150 jours. Puis l’arche s’est posée sur le mont Ararat. Le premier jour du dixième mois depuis le début des pluies, Noé et sa famille ont pu apercevoir le sommet des montagnes. Quarante jours plus tard, Noé a commencé à envoyer des oiseaux pour savoir s’il y avait de la terre sèche. Il a d’abord envoyé un corbeau, qui est malheureusement tout de suite revenu. Il a fait de même avec une colombe, qui n’a rien trouvé non plus. Noé a ensuite attendu sept jours avant d’envoyer à nouveau la colombe. Cette fois, elle est revenue avec une feuille d’olivier fraîche. Leur longue attente tirait à sa fin !

Au total, Noé et sa famille ont passé toute une année dans l’arche. Il était enfin temps de quitter la sécurité de l’arche pour repartir à zéro dans un nouveau monde.

PARTIE 7 DE 8

L’ARC-EN-CIEL

Noé et sa famille avaient survécu à une réelle destruction du monde entier. Et Dieu a fait redémarrer le monde avec ce petit groupe qui lui était resté fidèle.

Pour montrer qu’il ne le détruirait plus jamais par un déluge, il a instauré l’arc-en-ciel, qui, depuis ce jour, symbolise cette promesse du Seigneur. C’était le signe d’une alliance entre lui et l’humanité. Il a dit à Noé que, chaque fois qu’il verrait l’arc-en-ciel, il pourrait se souvenir de cette promesse.

Puis il a ajouté que l’arc-en-ciel lui rappellerait à lui-même qu’il avait conclu cette alliance, non pas parce qu’il a tendance à oublier, mais pour montrer combien il prend cette promesse au sérieux. L’arc-en-ciel est un signe permanent de la fidélité et de la protection de Dieu.

PARTIE 8 DE 8

LA SUITE

Après le déluge, la vie ne s’est cependant pas poursuivie dans la perfection. Lors d’un incident très malheureux, Cham, l’un des fils de Noé, a aperçu son père endormi et nu.

Dans un flagrant manque de respect selon le contexte culturel de l’époque, il a non seulement observé la nudité de son père, mais il en a aussi parlé à ses frères. En réponse, Sem et Japhet sont entrés dans la tente de leur père à reculons pour éviter de le voir nu, puis l’ont recouvert.

Lorsque Noé s’est réveillé, il a maudit les descendants de Cham en maudissant son fils Canaan et sa postérité. Puis il a béni Sem et Japhet. Ce héros biblique est mort à l’âge mûr de 950 ans. Il a littéralement contribué à la préservation de la race humaine.

Pour en apprendre davantage sur Noé, lisez Genèse 6 à 9 dans la Bible.