Il répondit : »J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché.»
Genèse 3:10
Profession
agriculteurs, pionniers
Époque
Patriarches et Prophètes
NIVEAU
NIVEAU 1
STRATÉGIE
Pour en apprendre plus sur eux, lire Genèse 1 à 5.
Profession
agriculteurs, pionniers
Époque
Patriarches et Prophètes
NIVEAU
NIVEAU 1
STRATÉGIE
Pour en apprendre plus sur eux, lire Genèse 1 à 5.
L’HISTOIRE
PARTIE 1 DE 8

LE PREMIER ÊTRE HUMAIN

Le premier être humain qui ait jamais vécu a été créé à la fin d’une semaine de création bien remplie. Selon la Bible, Dieu a créé tout ce que le monde contient en six jours et l’a déclaré bon.

Le monde était alors rempli de beautés naturelles, mais Dieu n’avait pas tout à fait terminé. Il lui restait encore son chef-d’œuvre à réaliser. C’est alors qu’il a créé Adam à partir de la poussière de la terre. Et lorsqu’il a insufflé la vie au premier homme, Dieu a qualifié sa création de « très bonne ».

Adam a été fait « à l’image de Dieu », c’est-à-dire qu’il reflétait la gloire, l’intellect et la beauté de son Créateur. Notre tout premier ancêtre a été créé parfait, mais Dieu a senti qu’il manquait quelque chose… . .

PARTIE 2 DE 8

À DEUX, C’EST MIEUX

Même après avoir créé un être humain sans défaut, Dieu a dit qu’il n’était « pas bon que l’homme soit seul ». Adam avait nommé toutes les créatures de la terre, de la mer et du ciel, mais n’avait pas de compagne juste pour lui.

C’est alors que Dieu l’a plongé dans un profond sommeil. Il a pris une de ses côtes à partir de laquelle il a créé la première femme, une compagne et une aide pour Adam.

Et la façon dont Ève a été créée comporte de nombreux symboles. Formée à partir de la côte d’Adam, elle a été créée son égale. Dieu n’a ni utilisé une partie de son crâne, qui aurait impliqué la supériorité, ni un os de pied pour indiquer l’infériorité. Ève, la première femme, était très différente d’Adam. Pourtant, elle était égale à lui.

Dans la Bible, il est écrit qu’Adam et Ève étaient nus, mais n’en ressentaient aucune honte. Après avoir créé Adam et Ève, le travail de création de Dieu, qui a duré six jours, s’est achevé. Dieu a ensuite donné à tous les humains un exemple extraordinaire à suivre : il s’est reposé le septième jour, qu’il a appelé le sabbat.

PARTIE 3 DE 8

L’INNOCENCE

Dès le début, Adam et Ève ont été créés pour jouir de la création de Dieu. Et franchement, le jardin où ils vivaient contenait bien des délices. Le jardin d’Éden était beau et parfait. La beauté naturelle était stupéfiante et la délicieuse nourriture abondait.

Ayant été créés parfaits, les deux premiers êtres humains pouvaient exploiter pleinement le potentiel que Dieu leur avait donné. La vie était belle.

Ils avaient la responsabilité de prendre soin de la création de Dieu, d’être de bons intendants. Dieu voyait manifestement le travail d’un bon œil pour les humains, car il a donné à Adam et Ève la tâche de s’occuper du jardin d’Éden.

À cette époque parfaite, nos premiers parents vivaient en parfaite harmonie avec Dieu. Ils marchaient avec lui, qui leur rendait visite dans le jardin.

PARTIE 4 DE 8

LA CHUTE

Malgré l’immense privilège et la responsabilité de veiller sur la création de Dieu, Adam et Ève se devaient de respecter une seule grande règle : l’arbre de la connaissance du bien et du mal leur était défendu. Il leur était expressément interdit de manger l’un de ses fruits. Et la désobéissance à cette règle avait une conséquence terrible : la mort.

Au début, Adam et Ève ont observé cette règle sans aucun problème. Mais un jour, tout a changé. Adam et Ève vaquaient chacun à leurs activités dans le jardin quand Ève s’est approchée de l’arbre défendu. Plus intriguant encore, elle est tombée sur un autre visiteur de l’arbre : un magnifique serpent.

Et il l’a incitée à croquer dans le fruit. Ève a d’abord décliné l’invitation en disant que c’était contre les règles et qu’elle en mourrait. Mais le serpent n’avait pas dit son dernier mot.

« Tu ne mourras pas », lui a-t-il répondu. Il prétendait que Dieu voulait les empêcher de manger du fruit, simplement parce qu’il savait que cela les rendrait semblables à lui. Une telle consommation leur donnerait la connaissance du bien et du mal. Et sa stratégie a fonctionné à merveille. Ève a mangé du fruit défendu, mais ce n’est pas tout. Elle est ensuite allée trouver son mari, puis l’a convaincu d’en prendre aussi une bouchée.

PARTIE 5 DE 8

LE JEU DES REPROCHES

C’est à ce moment-là que tout a basculé. Dieu est venu à la recherche des premiers humains et, pour la première fois, ils se sont sauvés de lui. Et lorsqu’il les a enfin trouvés, ils avaient honte. Ils avaient pris conscience de leur nudité.

Dieu a demandé à Adam comment il savait qu’ils étaient nus et l’a questionné afin de savoir s’ils avaient mangé de l’arbre interdit. C’est alors que le jeu des reproches a commencé. Adam a reproché à Ève de l’avoir convaincu de manger du fruit. Tout aussi mal à l’aise, Ève a jeté le blâme sur le serpent qui l’avait tentée. Il était triste de voir que personne n’assumait la responsabilité de cette première erreur.

PARTIE 6 DE 8

L’EXPULSION

Le péché était officiellement entré dans le monde. Dieu a fabriqué des vêtements en peaux d’animaux pour Adam et Ève et les a expulsés du jardin d’Éden. Des anges ont été placés à l’entrée pour indiquer au couple qu’il ne pourrait jamais retourner dans ce lieu de perfection.

Fraîchement chassés de la seule maison qu’ils avaient jamais connue, Adam et Ève ont dû faire face aux dures réalités de la vie hors du jardin.

Dieu a dit à Adam qu’il allait dorénavant devoir travailler très dur pour obtenir des produits de la terre. Bien sûr, il avait toujours travaillé, mais ce ne serait plus pareil. Ève allait devoir souffrir des atroces douleurs de l’accouchement. La lune de miel était officiellement terminée. La vie, à l’avenir, serait ardue et difficile.

PARTIE 7 DE 8

CAÏN ET ABEL

Mais tout n’était pas que douleurs et malheurs, car les premiers enfants du monde sont arrivés. Caïn est né d’abord, puis ensuite, Abel. Et c’est ainsi que la population humaine mondiale a doublé. Malgré la souffrance causée par leur départ du jardin d’Éden, Adam et Ève ont pu connaître la joie d’être parents.

Mais outre le fait qu’ils soient nés des mêmes parents, Caïn et Abel n’auraient pas pu être plus différents. Ils ne s’intéressaient pas aux mêmes choses et n’avaient pas le même style de vie. Abel s’occupait des troupeaux alors que Caïn est devenu agriculteur.

Ils avaient soif de l’approbation de Dieu et ont tous les deux entrepris d’offrir un sacrifice à leur Créateur. Et leurs différences de caractère se sont clairement manifestées par la nature des sacrifices qu’ils lui ont offerts.

Caïn a offert des légumes, mais Dieu a rejeté son sacrifice. Abel, quant à lui, a offert les meilleures parties du premier-né de son troupeau. Et Dieu a accepté son sacrifice, ce qui a rendu Caïn furieux au point d’attaquer et de tuer son frère dans une rage de jalousie. C’est ainsi que le monde a connu son premier meurtrier.

Caïn a été condamné à une existence nomade. Mais Dieu a été miséricordieux et l’a protégé.

PARTIE 8 DE 8

UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN

La mort tragique de l’un de leurs fils aux mains de l’autre a été extrêmement douloureuse pour Adam et Ève. La mort comme résultat du péché n’avait, jusque-là, jamais été aussi claire.

Dieu a été bon, cependant, et leur a donné un troisième fils, Seth. Et ce nouvel enfant était une réelle bouffée d’air frais. Il obéissait à Dieu et rendait ses parents fiers.

Ève voyait Seth comme un cadeau de Dieu, un substitut au fils qu’elle avait si tragiquement perdu. Seth était spécial. D’après le récit biblique, les gens ont commencé à se tourner vers Dieu après sa naissance. Voilà un changement qui s’est avéré très important. Certes, la vie était dure et la mort désormais une réalité, mais il était réconfortant de se tourner vers Dieu. Effectivement, il offrait l’espoir de reprendre la vie éternelle à laquelle Adam et Ève avaient renoncé.

Adam a vécu jusqu’à l’âge impressionnant de 930 ans avant de mourir. Comme tous les héros bibliques, il n'était pas parfait. Mais alors, personne ne l'est.

Pour en savoir plus sur Adam et Ève, lisez, dans la Bible, les chapitres 1 à 5 de la Genèse.